La musique de VIVRE ET LAISSER MOURIR



Cliquez sur l'image ci-dessus pour trouver la bande originale du film

Vivre et Laisser Mourir marque une transition radicale au sein de la saga James Bond. Après le départ de Sean Connery et la prestation éclair de George Lazenby, l’agent 007 prend désormais les traits de Roger Moore. Quant au compositeur John Barry, il ne participe pas à l’aventure, à cause d’un planning surchargé mais aussi d’une mésentente avec le producteur Harry Saltzman, qui s’était avéré mécontent de son travail sur Les Diamants sont Eternels.


Ron Kass, associé de Saltzman et directeur du label Apple des Beatles, pense alors à Paul McCartney, qui pourrait selon lui composer une chanson promise à un grand succès. L’ex-Beatle accepte avec joie et propose à son ancien producteur George Martin de l’orchestrer. « Paul m’a joué ses idées au piano, mais lorsqu’il m’a décrit ce qu’il avait en tête, il était évident qu’il faudrait un grand orchestre » raconte George Martin.


La chanson « Live and Let Die » commence calmement au piano, puis progresse vers le déchainement d’un orchestre de 55 musiciens, tandis que des ruptures de ton inattendues empruntent un rythme reggae. « Live and Let Die » sera un succès immédiat, et demeure aujourd’hui encore un classique de la pop music.


George Martin s’occupe aussi du reste de la bande originale, se laissant allègrement inspirer par la blaxploitation qui est alors en pleine vogue. Très réussies, ses déclinaisons instrumentales de la chanson de McCartney et du « James Bond Theme », dont il renforce la partie rythmique et qu’il accompagne d’un orchestre complet, dotent le film d’une belle énergie et sont encore aujourd’hui dans toutes les mémoires.


© Gilles Penso