LES MONDES MERVEILLEUX DE JEAN-MANUEL COSTA



Fils spirituel de Ray Harryhausen et Willis O’Brien, Jean-Manuel Costa a greffé à l’imagerie fantastique de King Kong, Le 7ème Voyage de Sinbad et Jason et les Argonautes la poésie hexagonale de Jean Cocteau, Georges Méliès et Paul Grimault. Résultat : son univers est peuplé d’anges et de démons typiques de cette double influence. Témoins la gargouille vivante de La Tendresse du Maudit, le nocher infernal du Voyage d’Orphée, la Méduse au corps de Scorpion des Aventures d’Hercule ou le diablotin grimaçant de La Ballerine et le Ramoneur. Homme à tout faire, Jean-Manuel Costa signe lui-même la construction des figurines, l’animation, les décors, l’éclairage, et même parfois les scénarios, la réalisation et la musique de ses films. C’est sans doute ça qu’on appelle un artiste complet. Voici un petit portfolio de son œuvre…

La Tendresse du Maudit


Le Voyage d'Orphée


Dinosaures 


Un Amour d'Hoffmann


La Ballerine et le Ramoneur


Histoire de Papier