Théma ESPIONNAGE ET SCIENCE-FICTION


« J’aurais voulu être espion, mais il fallait avaler des microfilms
et mon médecin me l’a interdit. » (Woody Allen)

De quoi la vie quotidienne des agents du MI-6, du Mossad, de la C.I.A., de la D.G.S.E., de la Direction du Renseignement Militaire, du FBI ou de la DST est-elle faite ? Le secret qui entoure les activités des espions internationaux a toujours fasciné le public, à tel point qu’il ne fallut pas beaucoup d’efforts pour imaginer très tôt des aventures abracadabrantes dépassant de loin le cadre de la réalité. Certes, plusieurs romans se sont efforcés de décrire le plus fidèlement possible les hauts-faits de ces agents du gouvernement, notamment ceux que John le Carré publia dans les années 60 (« Le Tailleur de Panama », « L’Espion qui Venait du Froid », « La Maison Russie »), et une poignée de films suivirent la même voie, optant pour un traitement réaliste et plausible.

Après tout, les véritables agents secrets sont généralement des fonctionnaires discrets dont les principales qualités ne sont pas un héroïsme démesuré et un penchant pour l’action, le luxe et les gadgets, mais plutôt la minutie, l’observation, l’érudition et la psychologie. Mais le cinéma s’est principalement consacré à donner des espions une vision fantasmée, avec en guise de mètre étalon le plus fameux des agents secrets que la fiction nous ait offert : le commander James Bond. Les aventures de ce héros imaginé en 1953 par Ian Fleming s’inscrivent pleinement dans un cadre fantastique, celui d’une mythologie moderne. Comment pourrait-il en être autrement avec un protagoniste dépassant largement le statut d’être humain traditionnel pour se muer en icône atemporelle capable de traverser sans ride les grandes périodes de l’histoire du monde depuis près de quarante-cinq ans de bons et loyaux services sur les écrans du monde entier ?

A ce caractère proprement emblématique, les films dédiés à l’agent 007 ajoutent une forte dose de science-fiction, à travers des gadgets high-tech, des véhicules futuristes, des super-vilains hauts en couleur aux desseins hégémoniques et des inventions délirantes. On ne compte plus les sagas cinématographiques inspirées par James Bond (Austin Powers, Matt Helm, Spy Kids) ou adaptant des séries télévisées dérivées de son univers (Mission Impossible, Charlie’s Angels). La plupart d’entre elles reprennent à leur compte son futurisme, ses extrapolations politiques et ses technologies imaginaires. Car à l’écran, force est de constater qu’espionnage et science-fiction font résolument bon ménage.  


© Gilles Penso

FILMS CHRONIQUÉS:
1954: Casino Royale de William H. Brown Jr

1962: James Bond contre Docteur No de Terence Young
1963: Bons Baisers de Russie de Terence Young
1964: Goldfinger de Guy Hamilton
1965: Opération Tonnerre de Terence Young

1966: Matt Helm, agent très spécial de Phil Karlson
1967: Casino Royale de John Huston, Ken Hughes, Val Guest, Robert Parrish et Joe McGrath
1967: On ne vit que Deux Fois de Lewis Gilbert
1969: Au Service Secret de Sa Majesté de Peter Hunt
1969:
Sumuru, la cité sans hommes de Jess Franco

1971: Les Diamants sont éternels de Guy Hamilton
1973: Vivre et Laisser Mourir de Guy Hamilton
1974: L'Homme au Pistolet d'Or de Guy Hamilton
1977: L'Espion qui m'aimait de Lewis Gilbert
1979:
Moonraker de Lewis Gilbert
1981: Rien que pour vos Yeux de John Glen
1981: 
Condorman de Charles Jarrot
1982: Firefox de Clint Eastwood
1983: Jamais plus Jamais d'Irvin Kershner
1983: Octopussy de John Glen
1984: Dangereusement Vôtre de John Glen
1987: Tuer n'est pas Jouer de John Glen
1988: Permis de Tuer de John Glen
1994: Bons Baisers de Pékin de Stephen Chow et Lik-Chi Lee
1995: Goldeneye de Martin Campbell
1996: Mission Impossible de Brian de Palma

1997: Austin Powers de Jay Roach
1997: Demain ne meurt jamais de Roger Spottiswoode
1999: Austin Powers : l'Espion qui m'a tirée de Jay Roach
1999: Le Monde ne suffit pas de Michael Apted
2000: Mission Impossible 2 de John Woo

2002: Meurs un autre jour de Lee Tamahori
2002: Cypher de Vincenzo Natali

2006: Mission Impossible 3 de J.J. Abrams
2006: Casino Royale de Martin Campbell
2008: Quantum of Solace de Marc Forster
2009: 
G.I. Joe: Le Réveil du Cobra de Stephen Sommer
2010: Inception de Christopher Nolan
2011: Mission Impossible : Protocole Fantôme de Brad Bird
2012: Skyfall de Sam Mendes
2015: Kingsman, Services Secrets de Matthew Vaughn
2015: Mission Impossible : Rogue Nation de Christopher McQuarrie
2015: Spectre de Sam Mendes